espacement
espacement
espacement
A C C U E I L A U T E U R S P A R U T I O N S
C O N T A C T facebook
espacement
Cinq sur cinq
Cruautés?
Écrits du valais
Jura, l'usage des sens
Reportages climatiques
Jean-Marie Adatte
Francis Amoos
Laurent Antonoff
Alain Bagnoud
Claude-Inga Barbey
Daniel Baudraz
Jacques Bélat
Bern ist überall
François Beuchat
Roland Biétry
Sylvain Boggio
Laurence Boissier
Jean-Jacques Bonvin
Jean-Pierre Bregnard
Romain Buffat
Jean Buhler
Nicolas Buri
Alexandre Caldara
Caractères mobiles
Céline Cerny
Laure Chappuis
Miruna Coca-Cozma
Odile Cornuz
Claude Darbellay
Daniel de Roulet
Corinne Desarzens
Jean-Yves Dubath
Simon Edelstein
Raymond Farquet
Guillaume Gagnière
Éric Gentil
Elodie Glerum
Anne-Lise Grobéty
Julie Guinand
Blaise Hofmann
Mathias Howald
Antoine Jaccoud
Jean-Louis Kuffer
René Lièvre
Gérard Lüthi
Maxime Maillard
Denis Maillefer
Frédéric Mairy
Éric Masserey
Jérôme Meizoz
Pierre-André Milhit
Sandra Modiano
Michel et Jacqueline Monbaron
Roger Monney
Stéphane Montavon
Grégoire Müller
Pascal Nordmann
Maxime Pastore
Gilbert Pingeon
Anne Pitteloud
Valérie Poirier
Jean Prod'hom
Fabienne Radi
Augustin Rebetez
Pascal Rebetez
Bernadette Richard
Guillaume Rihs
Yves Robert
Jean-Pierre Rochat
Antoinette Rychner
Thomas Sandoz
Bertrand Schmid
Maurice Schobinger
Bettina Stepczynski
Jacques Tornay
Bernard Utz
Marc van Dongen
Olivier Vogelsang
Alexandre Voisard

Caractères mobiles

Au village


Ludiques, graves, émouvants, anecdotiques, intimes et délicats, ces textes dessinent, pour reprendre la formule d’Annie Ernaux, «la réalité d’une époque», mais surtout ils présentent une intéressante cartographie des situations où l’on estime qu’une lettre, ou un discours, ont un rôle essentiel à jouer, parce qu’ils permettent d’exprimer des sentiments profonds, souvent indicibles dans la vie quotidienne.
Claudine Gaetzi (Viceversa Littérature, 20 novembre 2019)

À la manière d’une chorale de missives oniriques et aériennes, Au village en rassemble une cinquantaine d’entre elles (…) Les propositions ricochent du calligramme à la diapositive en passant par les lettres classiques, faisant de ce petit ouvrage une collection d’expériences formelles, riches de simplicité. Mais c’est surtout la parole confiée qui rend ce livre si précieux.
Salomé Kiner (Le Temps, 9 novembre 2019)

Le résultat est aussi surprenant qu’émouvant. Les mots et les phrases semblent entraîner dans une danse littéraire le souhait des habitants qui ont répondu à l’appel (…) Les trois écrivains n’ont pas ménagé leur plume pour mener à bien une démarche littéraire originale. Beaucoup de poésie pour des sujets apparemment banals.
Bernadette Richard (Le Quotidien Jurassien, 3 octobre 2019)

Adoubé par le regretté Philippe Rahmy en entame du livre Au village, le collectif Caractères mobiles a développé une démarche originale (…) Le collectif songe d’ailleurs à mettre sa plume au service des personnes qui n’ont pas accès à la langue française. Transmettre, encore et toujours.
Caroline Rieder (24Heures, TdG, 7 septembre 2019)

«S’effacer derrière l’impulsion d’écrire, initiée par autrui», suggérait le regretté Philippe Rahmy en inspirant cette nouvelle collection «porte-voix», des impeccables Editions d’autre part. Voix récoltées Au village par le collectif Caractères mobiles, qui a séjourné dans le luxueux ermitage lettré de Montricher (VD), où les habitants ont été invités à passer commande d’un texte. De petites proses inventives sur thèmes obligés, fictions qui ouvrent l’horizon en faisant mine de s’y enraciner.
Thierry Raboud (La Liberté, 30 août 2019)

> retour
espacement
image pied de                                 page