espacement
espacement
espacement
A C C U E I L A U T E U R S P A R U T I O N S
C O N T A C T facebook
espacement
Cinq sur cinq
Cruautés?
Écrits du valais
Jura, l'usage des sens
Reportages climatiques
Jean-Marie Adatte
Laurent Antonoff
Alain Bagnoud
Claude-Inga Barbey
Daniel Baudraz
Jacques Bélat
Bern ist überall
François Beuchat
Roland Biétry
Sylvain Boggio
Laurence Boissier
Jean-Jacques Bonvin
Jean-Pierre Bregnard
Jean Buhler
Nicolas Buri
Céline Cerny
Laure Chappuis
Miruna Coca-Cozma
Odile Cornuz
Claude Darbellay
Daniel de Roulet
Corinne Desarzens
Jean-Yves Dubath
Simon Edelstein
Raymond Farquet
Éric Gentil
Elodie Glerum
Anne-Lise Grobéty
Julie Guinand
Blaise Hofmann
Mathias Howald
Antoine Jaccoud
Jean-Louis Kuffer
Gérard Lüthi
Maxime Maillard
Denis Maillefer
Frédéric Mairy
Éric Masserey
Jérôme Meizoz
Pierre-André Milhit
Sandra Modiano
Michel et Jacqueline Monbaron
Roger Monney
Stéphane Montavon
Grégoire Müller
Pascal Nordmann
Gilbert Pingeon
Anne Pitteloud
Valérie Poirier
Jean Prod'hom
Fabienne Radi
Augustin Rebetez
Pascal Rebetez
Bernadette Richard
Yves Robert
Jean-Pierre Rochat
Antoinette Rychner
Thomas Sandoz
Bertrand Schmid
Maurice Schobinger
Bettina Stepczynski
Jacques Tornay
Olivier Vogelsang

François Beuchat

L'Inadapté
Fragments du roman d'une vie


...La forme est poétique, une écriture par courts chapitres d'une étonnante musicalité. Ce qui donne à ce récit de vie méditatif une mélancolie séduisante... Un «nouvel» auteur, une vraie découverte.
Jacques Sterchi (La Liberté, 9 novembre 2005)

(...) Chaque note est à sa place dans cette petite «musique de chambre» intime, étrangement familière, étincelante de trouvailles verbales, d'où jaillissent des bribes de souvenirs d'ici et d'ailleurs.(...) A la fin du recueil, on en est encore à se demander par quels sortilèges le diable d'homme nous a envoûtés.
Catherine Favre (Journal du Jura, 25 novembre 2005)

(...) Ces pensées buissonnières valent un détour, pour l'écriture scintillante, riche de clins d'oeil, de philosophie bon enfant, de regards complices sur le quotidien.
Bernadette Richard (L'Hebdo, 2 février 2006)

(...) Son écriture, qu'on dirait parfois automatique, et sa quête poétique le rapprochent des surréalistes. Mais cet homme est trop modeste pour se comparer aux grands. Il n'en reste pas moins qu'il parvient à mettre la vie en mots, sans la tuer ni même froisser ses ailes.
Elisabeth Vust (24 Heures, 14 février 2006)

(...) ...150 petits textes en prose à haute densité poétique, tantôt cinglant comme des aphorismes, tantôt cheminant comme un somnambule sur la route des mots. (...) Une écriture avec laquelle la littérature jurassienne devra compter. Diablement.
Yves-André Donzé (Le Quotidien Jurassien, 11 février 2006)

(...) Voilà de la chronique qui décape et dérouille!
Alexandre Voisard (Correspondance, 12 février 2006)

> retour
espacement
image pied de                                 page